Face-kini: la nouvelle tendance de l’heure?

Ceux et celles qui suivent les tendances de près devront décider s’ils adoptent celle-ci ou non…Après le bikini, le tankini, le monokini, c’est au tour du face-kini de faire fureur sur les plages de Chine. Pourquoi cette cagoule? Pour se protéger du soleil et surtout pour ne pas bronzer. En Asie, comme dans d’autres régions du monde, et naguère en Europe, le teint hâlé est loin d’être valorisé et il n’est guère un témoignage de luxueuses vacances passées à la plage. Le bronzage réfère encore à la paysannerie et est donc rarement prisé par les classes plus nobles.

BOUH ! – Le face-kini fait fureur sur les plages de Chine

AFP

Une fan de Kick-Ass ? Non, la dernière tendance estivale en Chine. Une série de photos prises la semaine dernière par l’AFP sur la plage très courue de Qingdao, dans le nord-est de la province de Shandong, témoigne de la persistance d’un sentiment ancien en Chine, comme dans de nombreux autres pays : la terreur du bronzage.

De plus en plus de Chinois attirés par les plages du pays du Milieu arpentent désormais le sable chaud engoncés dans un accoutrement des plus déconcertants pour les vacanciers occidentaux en manque d’UV : une combinaison intégrale pour le corps complétée par un masque de protection, rebaptisé “face-kinis” par des internautes chinois. L’objectif ? ne pas bronzer, tout simplement.

En Asie, comme dans d’autres régions du monde, et naguère en Europe, le teint hâlé n’est guère valorisé. Loin d’être le gracieux témoignage de vos vacances luxueuses à la Barbade, il demeure le stigmate historique de la paysannerie, et est donc rarement prisé par les gens de bonne famille.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *