L’étiquette de la protection solaire en 7 étapes

Nous nous entendons tous sur le fait que la protection solaire est devenue essentielle (pour ne pas dire obligatoire!) à toute routine de soins et ce, été comme hiver, beau temps comme mauvais temps. On la proclame d’ailleurs comme étant le meilleur antiâge qui soit. Devant toute cette mer de produits qui ne cesse de croitre, la question est: laquelle choisir? Simon Tooley, le propriétaire et fondateur d’Etiket, nous livre 7 aspects à considérer pour faire le bon choix!

#1 Protection physique vs protection chimique

À savoir: Un filtre chimique est constitué de molécules organiques qui réagissent avec les UV et absorbent les rayonnements à la place de la peau prévenant ainsi leur pénétration dans la peau et les dommages.
Les protections solaires dites physiques, quant à elles, sont conçues d’ingrédients qui forment une couche à la surface de la peau et qui reflètent les rayons du soleil, un peu comme le ferait un miroir.

Comment les différencier? Scrutez la liste des ingrédients actifs de votre protection solaire. Si vous y retrouvez l’un des ingrédients suivants – Mexoryl SX et XL, avobenzone, octinoxate, octisalate et octocrylène (les plus courants)-, il y a de fortes votre protection soit de type chimique tandis que si elle contient des composants tels que l’oxyde de zinc ou le dioxyde de titane en tête de liste, cela signifie qu’elle est physique.

Ce qui vous convient: Alors que de nombreuses protections chimiques contiennent aussi des ingrédients physiques (on parle alors de protection mixte), ceux et celles qui ont la peau très sensible ou une condition comme la rosacée ou l’eczéma devraient opter pour une formule physique à 100%. « Le plus important est de trouver un solaire agréable à utiliser, pour avoir envie d’en appliquer souvent ” souligne M. Tooley.
Notre recommandation : Skin Medica SPF

#2 Décoder les chiffres

À savoir: Un facteur de protection solaire (FPS) est un chiffre qui indique la durée qu’une personne peut s’exposer au soleil sans que la peau brule. Donc, si vous pouvez rester 5 minutes sous le soleil, sans crème solaire, avant que votre peau rougisse, an appliquant une protection solaire contenant un FPS de 30, vous pourriez, en théorie, rester 150 minutes sous le soleil. Mais attention, peu importe le chiffre inscrit sur votre protection solaire, toute protection solaire devrait être réappliquée aux deux heures explique le propriétaire d’Etiket.

Quoi rechercher? Recherchez toujours une protection solaire portant l’inscription “ Protection à large spectre” ce qui signifie que vous serez à la fois protégé des rayons UVA (ceux qui causent le cancer et le vieillissement prématuré de la peau) et des rayons UVB (ceux qui causent les brulures et coups de soleil). “Nous recommandons toujours un FPS de 30 ou plus puisque la majorité des gens n’applique pas la quantité suffisante de produit qui permet de protéger la peau adéquatement” affirme M. Tooley.

Le numéro qui vous convient? Selon Simon, les personnes qui ont la peau sensible, qui prennent de la médication ou qui utilisent des produits de soins qui sensibilisent la peau, qui ont un teint clair (on pense aux blonds, aux roux et aux gens qui ont les yeux clairs) devraient toujours opter pour un le FPS 50.
Notre recommandation : Vivier Sheer FPS 45

#3 Mode d’emploi 101

À savoir: Maintenant, comment appliquer sa protection solaire? « Bien qu’on croit tous savoir comment appliquer une protection solaire, lorsqu’il est question de l’efficacité de celle-ci, la façon dont elle sera appliquée sera déterminante » soutient M. Tooley. Les protections physiques sont efficaces immédiatement après leur application tandis que les protections dites chimiques prennent au moins une vingtaine de minutes à être absorbées et donc, à être efficaces.

Mode d’emploi : Pour le corps, il faut prévoir au moins un verre de type shooter de protection solaire, sous forme de crème, et pour le visage, l’équivalent d’une cuillère à soupe convient. Encore une fois, il est important de récidiver à toutes les deux heures ou même plus si vous pratiquez un sport intensif ou lors de baignade.

Ce qui vous convient: Le type de protection solaire privilégiée influencera la façon dont vous l’appliquerez. Vous prévoyez faire des activités sportives intenses, optez pour une formule hydrofuge. Vous prévoyez passer plusieurs heures au soleil mais vous portez du maquillage? Privilégiez alors une formule poudre qui peut être appliquée à tout moment de la journée sans ruiner voter teint.
Notre recommandation : Elta MD FPS 50

#4 Une pierre, deux coups!

À savoir: Beaucoup produits de soin pour la peau ou de maquillage ont intégré un filtre solaire à leur formule. «Une option parfaite pour ceux et celles qui souhaitent protéger leur peau au quotidien tout en minimisant les étapes le matin » ajoute Tooley.

Quoi rechercher? On recherche des produits qui regorgeront de vitamines antioxydantes et d’ingrédients traitants et protecteurs. Pour les produits de maquillage, on privilégiera des produits à base de minéraux qui font bénéficier la peau d’une protection additionnelle.
Notre recommandation : Alyria FPS 35 anti-age

#5 Les meilleurs alliés

À savoir : Les rayons UV, le rayonnement infrarouge, la pollution et les facteurs de stress environnementaux dus à notre mode de vie génèrent tous des radicaux libres responsables du vieillissement accéléré de la peau. Les antioxydants neutralisent ces molécules instables, et agissent comme une deuxième ligne de défense contre les dommages dus à l’exposition au soleil et les signes du vieillissement accéléré de la peau.

Quoi rechercher? Il a été prouvé qu’en plus de prévenir les dommages cutanés, les antioxydants topiques appliqués quotidiennement amélioraient l’apparence des rides, des ridules et réduisaient l’effet du relâchement et de l’hyperpigmentation en neutralisant les radicaux libres. L’antioxydant le plus connu? La vitamine C. Pour avoir une réelle efficacité, la vitamine C doit être concentrée entre 5% et 10%. Lorsque la concentration n’est pas indiquée, assurez-vous que la forme de Vitmaine C présente dans la formule apparait du moins au début de la liste des ingrédients.

Comment l’appliquer? D’abord, il faut l’appliquer quotidiennement, à tous les matins, sur une peau préalablement nettoyée et séchée. Déposer 4 à 5 gouttes sur la paume de la main. Appliquer du bout des doigts sur l’ensemble du visage, le cou et le décolleté. Poursuivez avec vos soins quotidiens et bien sûr, la protection solaire choisie.
Notre recommandation: SkinCeuticals CE Ferulic

À savoir: Bien que nous accordions beaucoup d’attention à la protection de notre visage et notre corps, certaines régions, notamment le cuir chevelu, les lèvres et le contour des yeux, les oreilles, les mains et les orteils, se trouvent, plus souvent qu’autrement, négligées. Il importe de leurs accorder une attention particulière note Simon.

Quoi faire? « Heureusement, on trouve maintenant des produits spécialement formulés pour protéger la région du contour des yeux. On s’assure de toujours couvrir cette région délicate avec une paire de lunette de soleil…plus elles sont grosses, mieux c’est, soulève Simon. Pour les oreilles, on doit tout simplement ne pas oublier de les crémer. Le fait de porter un chapeau, ce qui est fortement recommandé, viendra les couvrir tout en protégeant le cuir chevelu.
Notre recommandation :

#7 La beauté intérieure

À savoir: Bien qu’ils ne remplacent pas de l’écran solaire régulier, l’ajout de certains suppléments à votre alimentation peut contribuer à réduire les effets néfastes des radicaux libres, qui sont une cause majeure du vieillissement de la peau.

Quoi faire? « Lorsqu’il est question d’antiâge, je recommande souvent d’intégrer des produits nutricosmétiques à toute routine de soins pour la peau » affirme Simon. Ceux de la gamme Glisodin, dont l’ingrédient-clé est une forme bioactive d’une enzyme antioxydante, la dismutase superoxide, est extrêmement puissante et neutralise les radicaux libres encore mieux que les antioxydants classiques, comme le resvératrol ou le thé vert, par exemple.
Notre recommandation : Glisodin